FANDOM



Jeunesse du personnage

Rose blanche : Une jeunesse toute tracée.

Fils du commerçant nobliaux Edward Olswey. Ethon depuis sa naissance a été vu comme un petit garçon qui ne manquait pas d’énergie à revendre. Son passe temps favoris ? Partir en exploration dans le quartier Est de Gilnéas pour tirer au lance pierre sur les différents chats.

C'est un jour ou le jeune se fit prendre par son père et passa un sale quart d'heure.. Mais son père avait pu observer une dextérité grandissante à travers le jeune homme. Ceci lui monta très vite à la tête... Il voyait désormais en son fils quelqu'un qui se battra pour la fierté de sa famille et celle de son peuple. Il passa bon nombre d'entraînement afin de savoir quel domaine lui conviendrait le mieux... Mais c'est sans surprise que l’archerie était la voie de prédilection du jeune homme.

Ethon apprit l'art d'utiliser un arc. Toute ces années à caillasser des chats lui avait donné une dextérité assez impressionnante pour un enfant aussi jeune... Ensuite vint le moment d'apprendre l'art de la dague, il fut un peu plus compliqué mais s'était soldé par un succès. Venait maintenant l'art qui requiert bien plus de force que le précédent... L'arbalète, lui fut des plus long mais inachevé.

Durant tout le long de sa jeunesse Ethon était convoité par les autres familles noble... Un beau garçon plein d'avenir. Ils ne manquaient aucune occasion pour proposer à son père une union arrangée. Il exprima plusieurs refus... Mais le dernier fut le bon.

Elle se nommait Aryah Hosford. Une jeune fille des plus ravissantes. Elle lui plaisait... Il lui plaisait. Une jeunesse commune et un avenir tout tracé pour ces deux la. Mais l'orage ne tarda pas à recouvrir leurs beau ciel bleu.

Rose noire : L'effondrement

C'est à l'âge de 18 ans qu'Ethon observa le déchirement de Gilnéas.

"Ces worgens étaient partout... Rester caché dans la ville... Impossible ? Je me souviens j'étais entrain de m'entraîner au maniement de l'arbalète quand tout est arrivé. J'ai vu mon maître d'arme se battre contre une de ces horreurs... Alors que la bête prenait le dessus sur l'homme... L'histoire de ce combat s'acheva sur un carreau d'arbalète. La fuite était nécessaire. Personne n'était prêt. Un vieil homme exclamais haut et fort qu'il y avait une issu dans la cave de la demeure du capitaine de la garde. Une galerie qui passait sous Gilnéas... Mais ce vieil homme qui indiquait une issu de façon un peu trop forte à fait preuve d'un héroïsme des plus grands... Il nous a donné une lueur d'espoir pour ce tirer d'ici... Avant de ce faire réduire en charpie par deux monstres bien sûr.

La course à travers le quartier fut des plus longues... Ils étaient tous terrorisé... Moi l'adrénaline m'avait envahit... Je ne sais pas si c'était le cas pour mon maître d'arme mais il avait de l'expérience et ne ce laissait pas démonter. Je la voyais au loin... Cette trappe qui menait à la fameuse cave... Un groupe s'engouffrait à l'intérieur... La garde tentait tant bien que mal de protéger leurs arrières.

Un hurlement se fit entendre derrière moi... Puis un bruit de course... Je n'entendais que lui... Quand je tourna ma tête pour regarder derrière moi je le vit se rapprocher. Imposant et rapide. Bien plus rapide que moi... D'ici quelques secondes la confrontation allait se faire... Et ce n'est pas avec une dague que j'allais tuer cette grosse bête... Et l'arbalète, mieux vaut ne pas y penser... Le rechargement allait être trop long. Je ravala ma salive et me tourna... La dague en main prêt à combattre... Je préférai mourir au combat que mourir en prenant la fuite. Il fit un énorme bond vers moi...Celui-ci lui donnait une certaine hauteur pour pouvoir m'écraser comme une crêpe. Soudain un coup de feu se fit entendre... Je vis la déflagration percuter le flanc de la bête... Celui-ci était déchiqueté... Lorsque ma tête se tourna mon maître d'arme baissa son fusil à main.

"Combattre seul face à un ennemi qui te dépasse n'apportera que ton trépas Olswey."

[En cours d'écriture]